mavic air vs mavic pro

Le Mavic air et le mavic pro sont deux modèles emblématiques de la marque Dji.

Il nous a semblé pertinent de comparer ces deux drones qui évoluent dans une gamme de prix très proche.

Ce comparatif vous permettra de mieux appréhender les qualités et les points faibles des deux appareils.

Design

Les deux appareils sont assez proches esthétiquement. Le Mavic air a des bords plus arrondis que le Mavic pro et il possède des aérations dans la coque qui éviteront la surchauffe.

Le Mavic pro ne dispose pas de ce système de ventilation et donc il aura tendance à chauffer plus rapidement.

Ils ont tous les deux des bras repliables et une caméra montée à l’avant. La caméra du Mavic pro est plus ouverte, tandis que celle du Mavic air est légèrement encastrée dans le châssis.

Le Mavic air semble plus intuitif dans son installation, notamment dans le dépliement de ses hélices, la mise en place de la protection de la nacelle, les joysticks démontables sur la radiocommande…L’ergonomie semble plus aboutie sur le Mavic air.

Il possède des détecteurs d’obstacles sous sa coque. Le Mavic pro est aussi équipé de capteurs anti-collisions mais il semble que la sécurité ait été améliorée sur le Mavic air.

En effet, il détecte plus finement les obstacles et surtout, il est capable de les contourner efficacement grâce à la nouvelle fonction appelée APAS (Advance Pilot Assistance Systems).

Solidité

La nacelle du Mavic pro est en réalité assez fragile et elle peut facilement se décalibrer si l’on percute un obstacle. En revanche, le Mavic air est d’une solidité extraordinaire et est extrêmement fiable.

La housse de protection du cardan est mieux conçue dans le Mavic air et est également plus solide.

Nous avons aussi constaté une petite différence de niveau sonore entre les deux drones avec un Mavic pro plus silencieux.

 

Poids et dimensions

Le poids est un élément important à prendre en compte de nos jours. En effet, à partir de juillet 2020, il sera obligatoire d’enregistrer son drone auprès des autorités s’il pèse plus de 800 grammes. Une formation en ligne sera également obligatoire.

Les deux modèles présents ici ne rentreront pas dans le cadre de ces obligations. Ils pourront être pilotés sans contraintes d’homologation puisque le Mavic pro pèse 780 grammes et le Mavic air 420 grammes.

Il est assez frappant de constater une nette différence de poids entre les deux modèles qui avantage le Mavic air. Il est non seulement 41 % plus léger mais aussi plus compact que son concurrent une fois replié.

Le Mavic pro mesure 198 x 83 x 83 mm tandis que le Mavic air mesure 168 x 83 x 49 mm.

La différence de taille est moins perceptible une fois les deux drones repliés, même si les hélices du Mavic pro sont plus grosses.

Le Mavic air étant plus petit, il sera également plus nerveux à piloter. Il en résultera des plans peut-être un peu moins fluide si l’on est débutant.

Le Mavic pro aura tout de même tendance à être plus stable que le Mavic air en condition de vent fort dans la mesure où il est plus lourd.

Les utilisateurs désireux de transporter facilement leur drone se tourneront donc plutôt vers le Mavic air qui a une taille vraiment réduite.

comparaison de la taille du mavic pro et du mavic air

Portée

La portée du Mavic pro, avec ses 7 km, est largement supérieure au Mavic air (qui ne vagabonde pas au-delà de 2 km dû à son système de transmission wi-fi).

Il faut savoir qu’en France, la législation impose aux utilisateurs de faire voler leur drone  à vue. Il est donc fort peu probable qu’une portée de 7 km soit pertinente, à moins d’exercer ses talents de pilote dans un pays où la réglementation est plus permissive.

La transmission du Mavic pro est plus performante et on peut constater quelque fois un manque de fluidité des images du Mavic air s’il s’éloigne trop de la radiocommande.

Vitesse

Le Mavic air a une vitesse de pointe de 68,4 km/h contre 65 km/h pour le Mavic pro. Cela n’est pas étonnant au vu du poids plus important du Mavic pro. Les deux modèles sont comparables en terme de gestion du vent, chacun étant capable de résister à des vents de 35 km/h.

Autonomie

Le temps de vol est un critère important si l’on veut profiter pleinement de son drone. Le Mavic pro a une autonomie remarquable de 33 minutes tandis que le Mavic air, lui, ne peut tenir que 24 minutes.

Ce n’est pas en soi rédhibitoire dans la mesure où il est fortement recommandé de s’équiper de batteries supplémentaires afin de supplanter cette autonomie modérée sur les drones de loisirs

Radiocommande

Radiocommandes du Dji Mavic air et du Dji Mavic pro

La grande différence entre les deux radiocommandes est que le Mavic pro dispose d’un écran de télémétrie alors que le Mavic air n’en a pas.

Bien que chacun des drones puissent être contrôlé avec la radiocommande et/ou avec le smartphone, ils peuvent également être maîtrisés à l’aide de gestes de la main. Mais les commandes gestuelles ont été améliorées dans le Mavic air et il est donc plus fiable sur ce point.

Pour augmenter la portabilité du Mavic air, sa radiocommande est équipée de sticks amovibles afin de réduire encore son profil. Cela évite de les endommager et facilite le rangement.

Retour vidéo

Le Mavic pro dispose de la technologie « ocusync » qui permet d’avoir un retour vidéo optimisé et sans latence. Il permet de se connecter à plusieurs radiocommandes simultanément ainsi qu’à des lunettes d’immersion comme les Dji Goggles.

Le Mavic air ne dispose pas de cette technologie bien qu’il soit plus récent, mais il est vrai que sa portée est moindre.

Application

Le Mavic air et le Mavic pro sont tous deux prêts à être utilisés avec l’application mobile de Dji et ils offrent donc sensiblement la même expérience.

Stockage

Les deux drones peuvent enregistrer sur carte mémoire micro SD. Alors que le Mavic pro supporte un maximum de 64 Go, le Mavic air peut prendre en charge des cartes allant jusqu’à 128 Go. Il dispose également de 8 Go de stockage interne, ce qui sera bien pratique si l’on a besoin d’une vidéo dans l’urgence ou si l’on a oublié sa carte mémoire.

photo d'un lac de montagne pris par le drone dji mavic air

Photo et vidéo

On constate des caractéristiques similaires au niveau de la résolution vidéo – 4K avec caméra 12 Mp.

Néanmoins, nous avons constaté un débit d’enregistrement légèrement plus élevé sur le Mavic air (100Mbps). Cela aura une incidence si vous comptez utiliser les vidéos brutes, sans retouches ni montages. Dans ce cas, le Mavic air aura une définition plus affinée. Dans l’éventualité de travail de retouches sur les vidéos, il n’y aura pas de différence notoire car la compression annulera la qualité supérieure de la vidéo brute.

Il faut aussi savoir que le Mavic pro a un champ de vision de 78,8 degrés, donc légèrement inférieur au Mavic air qui lui en a un de 85 degrés.

Le Mavic air dispose d’un mode « slow motion » à 120 images par seconde . En revanche, le Mavic pro ne capte le slow motion qu’à 96 images par seconde. Là encore, la qualité sur ce mode précis sera maximisée sur le Mavic air. Si le « slow motion » suscite un réel intérêt pour vous, envisagez plutôt de vous tourner vers celui-ci.

Le Mavic air possède deux modes : normal et cinélike tandis que le Mavic pro dispose de plusieurs modes dont le noir et blanc.

objectif comparée du mavic pro et du mavic air

Comparatif de la qualité des images

Nous avons également noté une différence au niveau du rendu des vidéos en condition de basse luminosité. En effet, le Mavic pro a une longueur d’avance sur le Mavic air qui propose des images de meilleures qualités en condition crépusculaire.

D’après nos tests, même en condition normale, le Mavic air donne des couleurs plus réalistes et un niveau de contraste plus important. Le réglage du Mavic pro sur +1 de netteté peut donner l’impression que tout est plus net, mais il introduit plus d’artefacts et de bruits dans les images.

Les couleurs sont très différentes entre les deux drones lorsqu’ils sont utilisés avec les mêmes réglages. Le Mavic air montre des images plus chaudes qui poussent légèrement vers le magenta, tandis que Mavic pro penche vers le vert avec des couleurs plus froides.

Il est conseillé d’utiliser des filtres pour les deux drones afin de compenser les reflets de l’eau et la surexposition.

Modes de vol

Les modes de vol intelligents sont un bon moyen pour les débutants d’avoir de beaux plans sans avoir nécessairement beaucoup d’expérience.

Le mavic air est plus récent que le mavic pro. De ce fait, le mavic air détient quelques fonctionnalités qui n’existaient pas lors de l’apparition du mavic pro.

Les deux drones prennent en charge les modes autonomes du smartcapture comme :

  • « rocket »
  • « dronie »
  • « circle »
  •  helix »

Chacun de ces modes permet au drone de réaliser une vidéo rapide en suivant un plan de vol prédéfini. Simple d’utilisation, il permet des rushs fluides et sans contraintes. Mais le Mavic air a ajouté

  • « astéroïde » (afin de créer un panorama sphérique)
  • « boomerang » ( qui envoie le drone en arc de cercle avant de revenir vers le pilote).
mode asteroid avec le dji mavic air

mode asteroïd du Dji Mavic air

Le mode « active track » qui permet de suivre un sujet est plus performant sur le Mavic air. En effet, le Mavic pro fonctionne en dessinant une boîte autour du sujet à suivre tandis qu’avec le Mavic air, il suffit de cliquer sur le sujet à suivre. Il peut même se diriger vers plusieurs cibles.

Les deux possèdent le mode sport, qui permet de débrider le drone, et ils ont une vitesse à peu près similaire (65 km/h).

Vol en intérieur

Le vol en intérieur nécessite une bonne maîtrise et certaines connaissances sur la manière de voler dans un espace restreint. Il est évident que le Mavic air, plus petit et plus léger sera une meilleure option.

Notre avis

Les deux drones sont relativement proches en termes de fonctionnalités, de qualité vidéo et de vitesse.

Sur le papier, le Mavic air semble être une option plus performante et plus abordable que le Mavic pro.

Nous avons effectivement tendance à préférer le Mavic air qui a des dimensions exceptionnellement réduites et qui pourra être emporté à la moindre occasion.

Si vous êtes un utilisateur occasionnel, le Mavic air sera un bon choix dans la mesure où il sera facile à transporter et à piloter. En même temps, il pourra encaisser les chocs beaucoup plus facilement que le Mavic pro, plus fragile.

Le Mavic pro sera peut-être plus adapté aux pilotes chevronnés qui pourront gérer avec efficacité les différents paramètres. Le Mavic pro a de nombreux atouts avec sa stabilité face au vent, sa transmission plus efficace et son autonomie bien supérieure au Mavic air.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les tests que nous avons réalisé sur le Mavic pro et le Mavic air qui vous donnerons de plus amples informations sur ces différents drones.