dji mavic air en vol stationnaire

Le Dji Mavic Air est à notre avis l’un des meilleurs drone du marché. Cela semble exagéré, mais nous avons été réellement épaté par son comportement de vol et la qualité des images qu’il produit.

Il combine l’extrême portabilité et la facilité d’utilisation du Dji Spark avec la robustesse, l’innovation et la qualité photographique du Dji Mavic Pro.

Le drone est beaucoup plus petit que ses prédécesseurs mais enregistre néanmoins en 4K Ultra HD, ce qui en soi est une véritable innovation.

Le Dji Mavic Air est le compagnon de voyage idéal car il peut tenir aisément dans un sac à dos.

Nous espérons que l’analyse qui suit vous aidera à vous informer et à répondre à tous vos questionnements.

Design

Le Dji Mavic Air est un drone aux dimensions vraiment réduites, la diagonale entre les hélices n’est que de 213mm.

Il est petit et grâce à ses bras repliables, il est très confortable à transporter dans un sac à dos ou même dans une poche de manteau ou une veste.

Le mécanisme de pliage des bras est similaire au Dji Mavic Pro et une fois plié, il a une taille similaire a un smartphone moderne de type Iphone 8 plus, Galaxy S9+ …. L’emmener à la plage, à la montagne ou à l’étranger se fait sans effort. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’enlever les hélices sur ce modèle, donc le drone est prêt en quelques minutes.

dji mavic air

Fabriqué principalement en plastique, la qualité des finitions et l’esthétique d’ensemble sont très bonnes avec des détails qui le rendent vraiment aérodynamique.

Bien que ressemblant à un jouet, le Dji Mavic Air est robuste et bien construit. Il est disponible en noir onyx, rouge flamboyant et blanc arctique.

Il ne pèse 430 grammes ce qui le rend plus léger que les 743 grammes du Dji mavic pro. Donc pas besoin de formations pour le piloter ni d’enregistrer le drone sur la plateforme en ligne.

En scrutant un peu plus le drone, nous voyons comment peut être insérée la batterie amovible dans la partie inférieure qui fusionne parfaitement avec le corps de l’appareil lui-même.

On constate que la nacelle avec la caméra est correctement protégée pendant le vol. Elle est encastrée dans le châssis du drone ce qui la protège et la sécurise au mieux contre un éventuel impact.

Le couvercle plastique pour la protéger pendant le transport est également plus confortable à clipser et encore plus efficace que les modèles précédents.

A noter également les multiples capteurs et les deux antennes repliables qui sont placées sur les bras avant. Ceux-ci permettent d’améliorer la transmission wifi tout en élevant la hauteur du drone au décollage ou à l’atterrissage, empêchant ainsi la caméra de toucher le sol.

Les sorties d’air sur le haut de la coque permettent de dissiper la chaleur interne de l’appareil.

Radiocommande – Options de contrôle

Dji mavic air télécommande

Le Dji Mavic Air peut-être piloté de 3 façons différentes : avec la radiocommande, avec le smartphone via l’application ou par les gestes. Le contrôle avec la radiocommande est l’option la plus satisfaisante si vous voulez maitriser le Dji Mavic Air avec précision. Utiliser le smartphone ou les gestes peut être utile mais cela ne vous permettra pas d’exploiter au maximum le potentiel de l’appareil.

La radiocommande est très compacte et permet d’insérer facilement son smartphone. Il n’y a pas d’écran LCD comme sur le Dji Spark pour contrôler les données de vol directement sur la radiocommande. Donc, tout se gère via le smartphone emboîté sur le contrôleur.

radiocommande du Dji mavic air

Pour gagner encore plus de place, les joysticks de la télécommande peuvent être soigneusement détachés et rangés sous les clips repliables qui tiennent le smartphone. Cela donne au contrôleur une surface plane qui vous permet de le ranger facilement sans le coincer avec quoi que ce soit. Cela peut sembler un simple détail, mais ce genre d’améliorations montre que DJI est constamment à la recherche d’innovation.

La transmission se fait par wifi. Cette connexion a été améliorée grâce à un nouveau système d’antenne placé sur les pattes avant.

Application

Le Dji Mavic Air peut être utilisé avec un téléphone via l’application gratuite Dji Go, dans laquelle nous aurons les données de vol, l’autonomie restante de la batterie et l’accès aux commandes de mouvement.

Le fonctionnement de l’application Dji Go4 et de toutes les options sera très vite maitrisé et ne prendra que quelques minutes.

Portée

Son rayon d’action est théoriquement de plus de 2 km. D’après nos tests, le système fonctionne bien et la couverture qu’il nous donne est plus que correcte, même si la portée peut être réduite au sein d’un environnement dense. Nous avons cependant perdu le signal à de rares moments à cause d’interférences. Mais grâce au système de sécurité, le drone est retourné automatiquement au point de décollage.

La portée de 2 km peut paraître faible mais si l’on tient compte du fait qu’il est conseillé de garder le drone en vue, cela devrait être tout à fait suffisant. En outre, il peut parvenir à voler jusqu’à 5000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Batterie – Temps de vol

Dji mavic air volant par un temps de ciel bleu

Avec 2375 mAh, l’autonomie est d’environ 21 minutes. Mais si l’on ne veut pas décharger complètement la batterie et donner au drone le temps de revenir, la moyenne sera plutôt de 17 minutes, ce qui est fort appréciable. Cependant, les conditions climatiques difficiles et le vent peuvent affecter et diminuer le temps de vol.

Il est recommandé d’avoir plusieurs batteries afin de pouvoir profiter sereinement de longues sorties.

Comportement de vol

Le Dji Mavic Air est doté d’un nombre important de capteurs qui faciliteront le vol et le rendront plus sûr.

Il intègre un détecteur d’obstacles efficace qui permettra au drone d’éviter intelligemment les collisions et de continuer son vol sereinement. En effet, il ne s’arrête pas lorsqu’il détecte un obstacle mais le contourne latéralement.

Il est même équipé d’un système d’évitement d’obstacles orienté vers l’arrière qui rendront votre appareil plus sûr que jamais.

Les capteurs inférieurs sont conçus pour l’atterrissage, capables de mesurer la distance au sol et le relief afin de poser le drone le plus sereinement possible.

Même si en théorie le Dji Mavic Air peut résister à des rafales de 30 km/h, il est conseillé de prendre des précautions si les conditions météorologiques étaient défavorables.

Photos – Vidéos

caméra du Dji mavic air

Afin d’offrir le maximum de possibilités aux utilisateurs les plus exigeants en termes de qualité, le Dji Mavic Air vous permet d’enregistrer des vidéos en 4K à 30 images par seconde et 100Mbps, ainsi que des vidéos en ralenti à 1080p à 120 images par seconde.

Alors que de nombreux concurrents et même quelques drones Dji de plus grande taille enregistrent encore à des débits entre 20 et 60 Mbps, le nouveau drone Dji Mavic Air écrit ses fichiers à 100 Mbps, ce qui améliore considérablement la qualité de l’image en termes de netteté et de couleur.

Le Dji Mavic Air intègre un appareil photo de 12 mégapixels avec un capteur CMOS 1/2.3″ accompagné d’un objectif angulaire de 24mm équivalent en 35mm et une ouverture maximale de f/2,8.

Les images sont capturées au format JPEG et DNG (brut). Nos tests ont d’ailleurs révélé une très bonne sensibilité à la lumière.

Le Dji Mavic Air comprend un stabilisateur mécanique à trois axes pour que vous puissiez réaliser vos vidéos et photos de manière plus stable. A partir de 25 photos prises en seulement huit secondes, le Dji Mavic Air est capable de créer un superpanoramique sphérique de 32 MP 360° (idéal pour être visionné avec vos lunettes DJI). Une seule pression sur le smartphone active ce mode, et le drone prend une rangée de photos et les assemble automatiquement. Le rendu est époustouflant eu égard à la taille minimaliste de l’appareil.

Il réalise également des panoramas horizontaux, verticaux et à 180º.

Pour conclure, je dois dire avoir été enthousiasmé par la qualité de l’enregistrement vidéo qui est, à mon avis, absolument professionnelle. L’image est  nette, avec un contraste très bien ajusté et des changements de lumière qui se produisent automatiquement sans avoir besoin de configurations complexes.

Stockage

Pour enregistrer photos et vidéos avec le Dji Mavic Air, il faudra se munir d’une carte micro SD.

Cependant, le drone dispose d’une mémoire interne de 8 Go, ce qui peut sembler limité lorsque  l’on enregistre en 4K, mais force est de constater que cette mémoire interne est appréciable si l’on a oublié de se munir d’une carte mémoire.

Jamais un drone Dji n’a été équipé d’une mémoire interne. Si vous oubliez votre carte micro SD ou si elle est pleine après une longue journée de vol et de tournage, vous n’avez pas à vous inquiéter, car vous pourrez enregistrer vos films et enregistrer vos photos sur les 8 Go de mémoire interne.

D’ailleurs, en raison du débit binaire élevé, vous avez besoin d’une carte à grande vitesse.

Un port USB-C, plus rapide que l’USB classique, a été rajouté afin de facilité le transfert des données.

Modes de vol

Dji mavic air en bord de mer

Le Dji Mavic air propose différents modes de vol qui sont susceptibles d’intéresser aussi bien novices qu’experts.

Les modes de vol intelligents vous permettent de réaliser des prises de vue complexes sans avoir de connaissances particulières, ni d’être un pilote experimenté.

Parmi les modes automatiques les plus efficaces, on va retrouver l’active track. Il permet de suivre un sujet de manière automatique et même de détecter les objets qu’il peut potentiellement suivre. Ce mode est très précis sur le Dji Mavic Air.

Le mode point d’intérêt permet de faire un cercle parfait autour d’un objet.

Smartcapture vous aidera à contrôler l’appareil sans la télécommande. Il vous permettra de déplacer, positionner le drone ou encore d’enregistrer une vidéo avec une série de gestes préprogrammés. De nombreux gestes permettent à l’opérateur de contrôler le drone avec précision.

Mode Quickshot

Le Dji Mavic Air dispose de quatre modes Quickshot que l’on peut déjà trouver sur le Dji Spark : cercle, dronie, spirale et fusée.

Mais il intègre 2 nouveaux modes, à savoir :

  • le mode boomerang, qui fait un panoramique complet autour de votre position pour donner un effet très cinématographique.

et

  • le mode astéroïde qui éloigne le drone d’une position initiale jusqu’à ce que vous ayez une vue complète de l’endroit où vous vous trouvez. Il combine en fait une prise de vue vidéo et une prise de vue photo panoramique de manière à reconstituer un petit film avec un panoramique 360 ° et une vidéo.

Le mode cinéma est d’avantage dédié à la vidéo. Il se concentre sur la stabilité de la nacelle plutôt que sur celle du drone lui-même et permet donc de faire des vidéos de type cinéma très fluide.

Le mode trépied est dévolu à la photo. Il vous sera par exemple possible de capturer des photos à la tombée du jour ou la luminosité est plus faible.

Le mode tapfly comporte 4 variantes :

  • tapfly avant  – le drone se déplace vers l’avant en direction de sa cible
  • tapfly renversé – il peut de déplacer dans la direction opposée
  • le tapfly destination permettra au drone de se déplacer jusqu’à un point défini et restera en stationnaire
  • le tapfly libre : le drone se déplace vers sa cible mais son orientation pourra être dirigée.

Le mode sport est recommandé pour les pilotes aguerris car le drone peut faire des pointes à 70 km/h. Aérodynamique et léger, le Dji Mavic Air répond rapidement aux instructions de la télécommande.

dji mavic air au coucher du soleil

Options supplémentaires

Il ne fait aucun doute que la durée de vie de la batterie peut être un sujet de préoccupation pour de nombreux acheteurs. C’est dans cet esprit que Dji commercialise le Mavic Air avec le pack “Fly More”, qui comprend entre autres deux batteries supplémentaires, ainsi que deux hélices de rechange et un sac de transport.

Ces packs valent-ils la peine d’être achetés ? Cela dépend de chaque utilisation du drone. Pour les professionnels qui vont l’utiliser intensivement ou pour les aventuriers qui ne prévoient pas de quitter la maison sans leur drone dans le sac à dos, le « Fly more combo » semble être un achat judicieux.

Kit de filtres

Voici un excellent complément pour les utilisateurs les plus exigeants. Avec les filtres PolarPro ND spécialement conçus pour le Dji Mavic Air, vous pourrez vous adapter à toutes les conditions d’éclairage. Ce kit de filtre neutre et polarisé comprend les niveaux ND4/PL, ND8/PL et ND16/PL.

Grâce à sa polarisation, il est possible de corriger les reflets visibles, principalement dans les prises de vue qui comportent de l’eau ou de la neige, afin d’obtenir des couleurs plus vives. La densité neutre, en revanche, nous permettra de corriger l’exposition dans des situations où la lumière est plus intense. De cette façon, vous pourrez ajuster la vitesse d’obturation aux valeurs que vous devrez enregistrer dans chaque résolution. En utilisant ces filtres, vous obtiendrez de meilleurs résultats bruts, ce qui vous fera gagner du temps de travail en édition

Points positifs

  • Portabilité et taille du drone
  • Stabilisation sur 3 axes excellente
  • Qualité de finition et fabrication
  • Débit vidéo à 100 Mbps
  • Vitesse et agilité pendant le vol
  • Nombreux modes de vol intelligents
  • Système d’évitement d’obstacles

Points négatifs

  • Autonomie un peu juste
  • Signal radio pas toujours optimum

Notre avis

Le Dji Mavic Air est un drone polyvalent qui allie simplicité d’utilisation et haute performance technologique, tant dans le domaine des modes de vol que de la qualité des images. Les novices comme les utilisateurs chevronnés seront séduits par sa portabilité et sa facilité à capturer des images d’une fluidité exceptionnelle.

Le Dji Mavic Air est conçu pour l’utilisateur qui désire un drone un peu plus avancé que le Dji Spark mais proche des performances du Dji Mavic Pro à un prix inférieur.

Avec le Dji Mavic Air, nous nous trouvons sans aucun doute face à l’un des meilleurs modèles de la marque et à mon avis du marché général des drones.

Caractéristiques

Poids                                430 gr

Dimensions                      Plié: 168×83×49 mm ; Déplié: 168×184×64 mm

Vitesse maximale             68,4 Km/h en mode Sport

Hauteur maximum            5.000 m

Temps de vol                    21 minutes

Portée                                4 km ( bridé à 2 km en France)

Caméra                             12MP 1/2,3” CMOS

Lentille                                FOV 81,9º 25mm f/2.6

Vidéo                                  4K à 30 images par seconde et 1080p à 120 images par seconde

Stockage                            interne 8 Gb extensible avec micro SD

Compatible avec les lunettes FPV Dji googles

Pour tout savoir quant au choix d’un drone conçu pour la vidéo, vous pouvez toujours vous référer à la page traitant des drones caméra.