La marque Hubsan, connue pour sa conception et sa fabrication de drones de qualité, a toujours eu l’originalité de produire des modèles un tant soit peu différent de la concurrence. Elle vient de mettre sur le marché son dernier modèle appelé Zino.

Sur le papier, les caractéristiques données par Hubsan sont alléchantes : caméra 4K, stabilisation sur 3 axes, autonomie de 23 minutes, portée de 1000 mètres…Il serait même voué à devenir le meilleur drone pliable avec GPS pour moins de 400 euros.

Mais qu’en est-il vraiment ?

L’Hubsan Zino serait-il le drone idéal pour les débutants souhaitant prendre des photos aériennes haute résolution sans dépenser une fortune ?

hubsan zino en plein vol

Design

Hubsan a apporté beaucoup de soin aux finitions de ce modèle.

D’allure élégante et épuré, l’Hubsan Zino est de couleur blanc nacré et noir chromé.

D’une taille de 11,5 x 11,5 x 9 plié et de 30 x 25 x 9 déplié, il ne pèse que 707 grammes avec la batterie. D’ailleurs, le fait qu’il soit pliable nous fait tout de suite penser au Dji Mavic Pro.

Hubsan Zino plié

L’Hubsan Zino est conçu  avec des matériaux de haute qualité. La coque est fabriquée en polycarbonate, matériau extrêmement solide. Il est donc peu probable qu’elle se casse en cas de chute.

Un petit capuchon en plastique protège même la caméra durant le transport.

Radiocommande

Inspirée des modèles DJI, la radiocommande de l’Hubsan Zino est d’une taille avantageuse mais sa prise en main est naturelle et ergonomique.

Elle est simple, pour ne pas dire spartiate, et robuste.

De plus, les différentes commandes sont très clairement indiquées :

  • Les « sticks » se manient avec aisance et ne rebondissent pas.
  • Le système de support extensible pour smartphone est bien conçu et est surtout très fonctionnel. Il accepte les téléphones de grandes tailles même dotés d’un étui de protection.

Sur la table de contrôle, on trouve les 2 joysticks ainsi que le bouton power, le bouton RTH (retour à la maison) directement disponible en cas d’urgence et le bouton décollage/atterrissage.

On note également la présence de l’interrupteur qui permet de passer du mode manuel au mode sport.

A l’arrière, on trouve le bouton « Rec », le bouton « photo » ainsi qu’une molette qui incline la caméra suivant l’angle voulu.

On peut placer son smartphone dans l’emplacement prévu à cet effet et le brancher via le port micro USB.

radiocommande de l'Hubsan Zino

La molette présente sur la radiocommande permettra d’orienter la caméra, ce qui permettra d’avoir plus de maîtrise quant à la prise de vue.

Il est également possible de contrôler l’Hubsan Zino via wi-fi. Je ne le recommande pas vraiment en raison de la portée assez limitée et de la qualité de la connexion.

Batterie

L’Hubsan Zino est doté d’une batterie lithium polymère d’une capacité de 3000 mAh

La batterie peut être enchâssée dans la coque du drone sans difficulté.

Le niveau de charge de la batterie sera indiqué par des LEDs présentes sur le tableau de la radiocommande.

Temps de charge

Le temps de charge est d’environ 180 minutes. Oui, c’est long mais doubler  votre temps de vol ne vous ruinera pas. En effet, l’achat d’une deuxième batterie ne coute qu’une trentaine d’euros.

plus de détails sur Amazon.fr

 

Temps de vol

Le temps de vol annoncé par Hubsan est de 23 minutes, ce qui est proche de nos tests. Nous avons même réussi à tirer jusqu’à 24 minutes de vol. Il est vrai que les conditions climatiques étaient optimales.

Il est plutôt surprenant pour un drone de ce prix d’avoir une telle autonomie.

A ce titre, il bat le Dji Mavic Air de 3 minutes et le Dji Spark de 7 minutes.

La radiocommande émet un signal lorsqu’il ne reste plus que 40% de charge. A 20% restant, le drone effectue un « RTH » (retour à la maison) de lui-même.

Portée

La distance de transmission est d’à peu près 1000 mètres.

Hubsan Zino volant sous un ciel bleu

L’application X-Hubsan

Disponible dans l’APP store ou le Playstore, l’application X-Hubsan, qui est en fait une réplique de l’application Dji Go 4 est d’une utilisation simple, facile et intuitive. L’interface est soignée et toutes les informations importantes y figurent (hauteur, vitesse, distance, état de la batterie…). Elle est qui plus est en Français.

En outre, elle explique comment connecter la radiocommande et le smartphone à l’Hubsan Zino. Elle aide également à la calibration du drone et de la nacelle.

L’application fait tout de même 238,5 Mo ce qui est finalement assez important en terme de ressource mémoire.

Le retour vidéo ne souffre pas de temps de latence et la qualité de l’image est correcte.

Petit plus, on a également la possibilité de choisir si l’on veut les gaz à gauche ou à droite (mode 1 ou 2). Cela facilitera la maniabilité et la prise en main.

Prise en main

L’Hubsan Zino est un drone à bras articulés et il est livré plié. Le déplier ne prend que quelques secondes et la manipulation est effectuée sans difficultés. Pour fixer les hélices sur le drone, il est nécessaire de bien repérer le type d’hélice à positionner (A ou B).

Hubsan Zino dans sa boîte

Après avoir chargé la batterie, il suffira d’installer celle-ci dans son logement puis de charger la radiocommande grâce au câble micro USB. Ne pas oublier d’insérer une carte micro SD dans l’espace prévu avant le vol afin de capter des images.

Tout le processus de prise en main est facile et intuitif. D’ailleurs, l’application X-Hubsan nous guide tout au long du procédé de mise en route.

Il faudra ensuite connecter la radiocommande au drone pour rendre le vol opérationnel et faire un calibrage compas et GPS avant le décollage, ce qui ne prendra que quelques secondes.

Une fois le décollage effectué, l’Hubsan Zino se tiendra devant vous à un mètre et demi de hauteur à attendre vos instructions.

Le drone montre déjà sa puissance au décollage. Il monte rapidement et fournit une accélération importante même en mode normal.

Le positionnement par GPS fonctionne très bien même si il peut mettre un peu de temps à trouver la connexion satellite.

Si vous lâchez les manches, l’Hubsan Zino reste en place et corrige la trajectoire de lui-même.

Nous avons constaté que l’appareil reste très réactif aux commandes  et l’expérience de vol est des plus agréables. Même par vent fort, il reste stable.

On constate également qu’il est peu bruyant comparé aux autres drones de sa gamme. Cela est  certainement dû à ses grandes pales d’hélices.

Vol en intérieur

A l’intérieur, le drone aura du mal à capter le signal GPS. Mieux vaut alors désactiver la fonction « décollage avec GPS » dans les réglages afin de le faire décoller en mode manuel.

L’Hubsan Zino se comporte de manière assez réactive et les mouvements sont fluides en dépit d’une stabilité qui peut faire défaut par moments. Cela est logique car il ne dispose pas de détecteurs d’obstacles ni de capteurs garantissant un positionnement adéquat.

Photos / Vidéos

Hubsan a clairement mis l’accent sur la qualité des images avec ce modèle

Les vidéos sont enregistrées en résolution 4K (3840 x 2160 à 30 images par seconde). Il est facile de changer de résolution si on le souhaite, comme du 2,7K ou du 1080p.

Les photos sont qu’en à elles définies en 3840 x 2160 pixels au format Jpeg.

Les différents essais de prise de vue que nous avons effectués nous ont entièrement convaincus.

hubsan Zino : sa caméra

Les vidéos sont de première qualité avec un rendu des détails très défini et des couleurs bien restituées, surtout par bonne luminosité.

D’après nos tests, l’enregistrement vidéo semble bien stabilisé et la nacelle fonctionne avec grande précision et douceur. L’image est fluide, sans secousses ni à-coups.

L’Hubsan Zino a un champ de vision de 89 degrés et une ouverture de f/2,2. Il propose également différents modes de prises de vue panoramiques.

Tous les réglages sont possibles dans l’application X-Hubsan afin de modifier les paramètres de capture de l’image (ISO, taux de trame, balance des blancs…).

Le mode panoramique est possible. Le drone prend alors une série de photos qui sont intégrées et gérées par l’application  pour ensuite ne former qu’une image … panoramique.

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il est recommandé de bien arrêter l’enregistrement  vidéo avant d’éteindre le drone car le fichier ne sera malheureusement pas enregistré.

Les différents modes de vol intelligents

  • Mode retour à la maison : D’une simple pression sur un bouton, l’Hubsan Zino reviendra  automatiquement à son point de départ. Ce mode peut être utilisé en cas de perte visuelle de l’appareil par exemple.
  • Mode suivi de sujet  (follow me) : Il fonctionne comme beaucoup d’autres appareils de la concurrence. Le drone se consacrera à suivre un objet ou un sujet en mouvement.
  • Mode waypoint : Il permet de préenregistrer un parcours qui sera effectué en suivant les différents points de passage prévus par l’utilisateur. Cette fonction ne nous posé aucun problème, l’itinéraire a été parfaitement respecté à chaque fois. Les paramètres peuvent être réglés au niveau général puis modifiés individuellement pour chaque point. On pourra alors choisir la hauteur, le rayon, le temps de survol…Ce mode est très utile si vous voulez automatiser l’enregistrement des vidéos aériennes.

Hubsan Zino et son mode waypoints

  • Mode orbite : L’Hubsan Zino effectuera une orbite autour d’un point central en tenant compte d’une hauteur et d’un rayon donnés.
  • Le mode sport est disponible : Une fois la maîtrise de votre appareil réussie, vous pourrez gagner en accélération et en vitesse grâce à ce mode.
  • GPS : L’Hubsan Zino est équipé d’un GPS ainsi que d’un système de maintien de l’altitude pour une stabilité accrue.
  • Il est aussi compatible avec le matériel utilisant le vol FPV.

 

Caractéristiques principales

Bras repliables

Moteurs brushless

Processeur Ambarella A12

Stabilisation avec cardan à 3 axes

Dimensions                                                304 x 252 x 90 mm

Temps de vol                                              23 minutes

Résolution vidéo                                         4K

Portée                                                         1000 mètres

Hauteur maximale                                       500 mètres

Vitesse de pointe en mode « normal »       8 m/s soit 29 km/h

Poids                                                            700 grammes

 

Points positifs

  • Rapport qualité/prix imbattable
  • Une autonomie excellente
  • Vidéos en 4K
  • Bonne stabilisation vidéo avec nacelle à 3 axes
  • Facilité de transport – le drone est léger et pliable

Points négatifs

  • La stabilité en vol stationnaire de l’Hubsan Zino peut être parfois moyenne.

plus de détails sur Amazon.fr

Notre avis

L’Hubsan Zino est un modèle idéal pour débuter. Sa caméra 4K, ses différents modes de vol et son prix en font un drone qu’il est essentiel de découvrir.

Avec un temps de vol de plus de 20 minutes et une portée d’environ 1000 mètres, l’Hubsan Zino est paré pour effectuer de longues excursions. Ceci est d’autant plus vrai qu’il a prouvé son aptitude  à voler dans toutes les conditions, même par vent fort…

Destiné aux débutants comme aux pilotes plus confirmés, l’Hubsan Zino vous procurera d’excellentes sensations tant dans la manipulation des commandes que dans le choix des nombreuses options de vol.

De plus, le rapport qualité/prix est optimum.

Cependant, il ne pourra pas rivaliser avec le Dji Mavic pro à cause de son petit manque de stabilité en stationnaire et de sa carence en technologies de pointe.

Il vous est loisible de consulter la page sur les critères importants à savoir avant de choisir un drone caméra, c’est à dire un appareil spécialement conçu pour capturer des images de qualité.